laval
 
CUILLÉ
 
Village rural Mayennais de 960 habitants, au charme certain, à 10 kilomètres à l'est de La Guerche. Situé en limite de la Bretagne, dont il est séparé au nord par le rivière « La Seiche », il fit partie de la province d'Anjou jusqu'à la révolution.
 
La prospection archéologique aérienne y a détecté plusieurs sites préhistoriques non fouillés à ce jour.
L'étymologie « Culliacus » indique vraisemblablement un établissement gallo-romain .
A la fin du XIXème siècle, on découvrit un grand  nombre de tombes mérovingiennes au nord de l'actuelle route de Bretagne.
 
Au XIème siècle, Cuillé possédait deux églises, St pierre (rue du Maine) disparue depuis, et St Martin. A cette époque, Cuillé dépendait des seigneurs de La Guerche. En dehors du bourg, il existe de nombreux « villages » (aujourd'hui on dirait « hameaux ») dispersés sur le territoire et dotés d'une chapelle.
Un certain nombre d'exploitations dépendaient de l'abbaye de La Roe, l'économie locale était essentiellement basé sur la culture du chanvre et du lin dont le fil était acheté par les marchands de toiles de Laval. Il existait un poste de Gabelle dont on aperçoit encore la tour, au Rocher, rue d'Anjou.
Notre propriété : les glénans,  s'appelle ainsi  depuis 1992,. Elle portait auparavant le même nom que la ferme voisine : « La Menité ». L'abbé Angot, dans sa fameuse bible, y  rapporte  que Noble René de la Barre (inhumé en 1638) et Pierre de la Barre, Écuyer, mari de Gilette Durand y demeurèrent et en furent les sieurs.
Site créé par Yoann LEGEAY
                    Contact :
Nicole Lalloué
« Les Glénans »
Route de Saint-Poix  53540 Cuillé
53540  CUILLE
   Bienvenue
Les Glénans